Ambassade de Belgique en Tunisie
Home Informations utiles Coronavirus et réouverture des frontières

Coronavirus et réouverture des frontières

MESSAGE IMPORTANT CONCERNANT LES VOYAGES ENTRE LA BELGIQUE ET LA TUNISIE, ET LA DELIVRANCE DES VISAS – MISE A JOUR AU 19 OCTOBRE 2021

VOYAGES DE LA BELGIQUE VERS LA TUNISIE

Qui peut voyager ?

La Belgique déconseille strictement tout voyage vers la Tunisie. Les personnes qui reviennent de Tunisie sont soumises à des règles sanitaires très strictes au retour.

De son côté, la Tunisie permet à tous les ressortissants étrangers de voyager vers la Tunisie, quelle que soit leur nationalité, moyennant l’application stricte des mesures sanitaires énoncées ci-dessous.

Quelles sont les mesures liées au voyage ?

Toute personne arrivant en Tunisie doit respecter les mesures suivantes:

  • S’enregistrer via l’application https://app.e7mi.tn/language, imprimer les documents, les signer et les remettre à votre arrivée.
  • Se soumettre aux tests rapides aléatoires à l’arrivée.
  • Vous avez un certificat de vaccination ?
    Il n'est plus nécessaire de présenter un test PCR négatif pour les voyageurs entièrement vaccinés depuis au moins 14 jours.
  • Vous n’avez pas de certificat de vaccination ?
    • Dès 12 ans, présenter un test PCR négatif (avec code QR), datant de moins de 48 heures avant l’embarquement.
    • Faire une réservation dans un des hôtels repris dans la liste disponible sur ce site afin d’y effectuer une quarantaine de 7 jours, et remettre la preuve de réservation (voucher) à votre arrivée.
    • Faire un test PCR dans les 24 dernières heures du confinement obligatoire.

Exceptions à la quarantaine:

  1. Les mineurs (moins de 18 ans) non-vaccinés et non-accompagnés ou accompagnant des personnes vaccinées, doivent effectuer un auto-isolement de 10 jours à leur lieu de résidence en Tunisie, et faire un test PCR le 10e jour.
  2. Les voyageurs arrivant par vol charter et participant à un voyage de groupe sont soumis à des modalités particulières du Ministère du Tourisme, qui leur seront indiquées par leur agence de voyage.

Dans certaines circonstances, il existe d’autres possibilités limitées de demander des exceptions à la quarantaine obligatoire, même pour des personnes non vaccinées. Pour plus d’information s’adresser au comité de confinement tunisien.

Quelles mesures doivent être respectées sur le territoire tunisien ?

  • Le port du masque est obligatoire dans les espaces publics fermés et les transports. La Tunisie a décidé d’un renforcement du contrôle de cette obligation et l’imposition d’une amende de 60 dinars tunisiens pour les contrevenants.
  • Interdiction des manifestations publiques et privées, pour les personnes non-vaccinées. 
  • Les gouvernorats peuvent prendre des mesures spécifiques. Tenez-vous informés des mesures locales et suivez les instructions des autorités.

 

VOYAGES DE LA TUNISIE VERS LA BELGIQUE

Qui peut voyager ?

Peuvent voyager vers la Belgique en provenance de la Tunisie UNIQUEMENT :

  • Les personnes ayant la nationalité belge ou la nationalité d’un pays UE ou Schengen, y compris Andorre, Monaco, Saint-Marin et la Cité du Vatican, ou leur résidence principale dans un de ces pays.
  • Les personnes disposant d’un certificat de vaccination reconnu.
  • Les autres personnes, indépendamment de leur nationalité ou de leur lieu de résidence, effectuant un voyage considéré comme « essentiel », dont la liste figure dans la rubrique « délivrance des visas et des attestations de voyages essentiels » ci-dessous.

Certificat de vaccination

Le certificat de vaccination doit répondre à certaines conditions. Vous pouvez retrouver toutes les conditions via le lien suivant : https://dofi.ibz.be/fr/themes/covid-19/voyages-internationaux#collapse945 .

Le certificat de vaccination Tunisien « E-Vax » est accepté si vous avez reçu la vaccination complète au moins 15 jours avant votre voyage et s’il s’agit de l’un des vaccins suivants : Pfizer, Moderna, AstraZeneca-Vaxzevria-Covishield ou Janssen.

Quelles sont les mesures liées au voyage ?

Toute personne arrivant en Belgique doit respecter les mesures suivantes:

  • Vous devez remplir un formulaire PLF (« Public Health Passenger Locator Form ») avant votre départ.
  • Vous avez un certificat de vaccination ?
    • Vous devez entrer en quarantaine et vous faire tester (test PCR) le premier ou le deuxième jour après votre arrivée. Vous pouvez quitter la quarantaine dès réception du résultat négatif de ce test.
    • Vous devez vous faire tester (test PCR) à nouveau le septième jour après votre arrivée.
  • Vous n’avez pas de certificat de vaccination ?
    • Si vous n'habitez pas en Belgique, vous devez vous faire tester (test PCR) au maximum 72h avant votre départ. Si vous habitez en Belgique, vous êtes dispensé de ce test préalable.
    • Que vous habitiez en Belgique ou non, vous devez rester en quarantaine pendant 10 jours et vous faire tester (test PCR) le premier ou le deuxième jour après votre arrivée.
    • Vous devez vous faire tester (test PCR) à nouveau le septième jour après votre arrivée. La quarantaine peut être écourtée si le résultat du 2e test (au 7e jour) est négatif.

Les enfants de moins de 12 ans sont exemptés du test PCR. Ils restent en quarantaine avec leurs parents ou accompagnateurs.

Il existe des exceptions très limitées à ces règles. Vous pouvez les trouver sur la page suivante : https://www.info-coronavirus.be/fr/exceptions/.

La quarantaine et les tests sont obligatoires. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous risquez une amende de 250 euros minimum.

Vous trouverez plus d’informations concernant les possibilités de voyage ici :    https://dofi.ibz.be/fr/themes/covid-19/voyages-internationaux.

Quelles mesures doivent être respectées sur le territoire belge ?

L’information à ce sujet est disponible sur le site :  https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/.

 

DELIVRANCE DES VISAS et VOYAGES ESSENTIELS

Vous ne pouvez demander un visa pour la Belgique que si vous disposez d'un certificat de vaccination ou si votre voyage est considéré comme essentiel.

Un visa délivré à partir du 18/03/2020 est considéré comme un document de voyage essentiel.

Vous devez demander une "attestation de voyage essentiel" dans les cas suivants :

- Vous avez un visa délivré avant le 18/03/2020 et vous ne disposez pas d’un certificat de vaccination ;

- Vous n'avez pas besoin de visa, vous n'avez pas la nationalité ou la résidence principale d'un pays de l'Union européenne ou de l'espace Schengen, et vous ne disposez pas d’un certificat de vaccination.

Les enfants de moins de 18 ans peuvent voyager avec leurs parents ou tuteurs vaccinés sans un certificat de voyage essentiel.

 

VOYAGES ESSENTIELS

Les voyages essentiels et autorisés au départ des pays tiers vers la Belgique pour les voyageurs qui n’ont ni la nationalité d’un ou leur résidence principale dans un pays de l'Union européenne ou de la zone Schengen, ni leur résidence principale dans un pays tiers repris à l'annexe I de la Recommandation (UE) 2020/912 du Conseil du 30 juin 2020 concernant la restriction temporaire des déplacements non essentiels vers l'UE et la possible levée de cette restriction (liste des pays sûrs) sont :

1° les voyages professionnels des professionnels de la santé, des chercheurs dans le domaine de la santé et des professionnels de la prise en charge des personnes âgées ;

2° les voyages professionnels des travailleurs frontaliers ;

3° les voyages professionnels des travailleurs saisonniers du secteur agricole et de l'horticulture ;

4° les voyages professionnels du personnel de transport ;

5° les voyages des diplomates, du personnel des organisations et institutions internationales et des personnes qui sont invitées par des organisations et institutions internationales et dont la présence physique est nécessaire pour le bon fonctionnement de ces organisations et institutions, les voyages professionnels du personnel militaire, des forces de l'ordre, des douanes, des services de renseignement, des magistrats, des travailleurs humanitaires et du personnel de la protection civile, dans l'exercice de leur fonction ;

6° les voyages de transit en dehors de la zone Schengen et de l'Union européenne ;

7° les voyages pour des raisons familiales impératives, c'est-à-dire :

  • les voyages justifiés par le regroupement familial au sens de la loi du 15 décembre 1980 sur l'accès au territoire, le séjour, l'établissement et l'éloignement des étrangers ;
  • les visites à un conjoint ou partenaire, qui ne vit pas sous le même toit, dans la mesure où une preuve crédible d'une relation stable et durable peut être fournie ;
  • les voyages dans le cadre de la coparentalité, y compris un projet de procréation médicalement assistée ;
  • les voyages dans le cadre des enterrements ou des crémations de parents au premier et au deuxième degré ;
  • les voyages dans le cadre de mariages civils ou religieux de parents au premier et au deuxième degré ;

8° les voyages professionnels des gens de mer ;

9° les voyages pour des motifs humanitaires, y compris les voyages pour des raisons médicales impérieuses ou la poursuite d'un traitement médical urgent ainsi que pour fournir une assistance à une personne âgée, mineure, vulnérable ou en situation de handicap ;

10° les voyages qui sont liés aux études, y compris les voyages des élèves, étudiants et stagiaires qui suivent une formation dans le cadre de leurs études et des chercheurs ayant une convention d'accueil ;

11° les voyages de personnes qualifiées, lorsque leur travail est nécessaire d'un point de vue économique et ne peut être reporté, y compris les voyages des athlètes professionnels sous statut SHN (sportif de haut niveau) et les professionnels du secteur culturel lorsqu'ils disposent d'un permis unique, ainsi que les journalistes, dans l'exercice de leur activité professionnelle.

Les voyages des personnes qui viennent exercer une activité salariée en Belgique, y compris les jeunes au pair, quelle que soit la durée de cette activité, à condition qu'elles y soient autorisées par la Région compétente (autorisation de travail ou preuve que les conditions d'une dispense sont remplies).

Les voyages des personnes qui viennent exercer une activité indépendante en Belgique, quelle que soit la durée de cette activité, à condition qu'elles y soient autorisées par la Région compétente (carte professionnelle valable ou preuve que les conditions d'une dispense sont remplies) ;

12° les voyages du conjoint ou du partenaire d'une personne ayant la nationalité d'un pays de l'Union européenne ou de la zone Schengen qui  accompagne celui-ci, dans la mesure où ils vivent sous le même toit, ainsi que les voyages de leurs enfants qui vivent sous le même toit. Les partenaires de fait doivent également fournir la preuve plausible d'une relation stable et durable. 

 

PARTENAIRES DE FAIT 

Les partenaires de fait devront prouver qu’ils entretiennent une relation durable et stable. Le caractère durable et stable de la relation peut être démontré de la façon suivante : 

  • les partenaires ont cohabité 6 mois en Belgique ou dans un autre pays ; ou
  • les partenaires ont une relation depuis au moins 1 an, durant laquelle ils se sont rencontrés physiquement au moins 2 fois pendant au moins 20 jours. Au cas où une visite a dû être annulée en raison des restrictions aux voyages (Covid-19), la preuve qu’une visite était planifiée peut être prise en considération pour la seconde visite ; ou
  • les partenaires ont un enfant commun.

Par ailleurs, les conditions d’entrée dans l’espace Schengen doivent être remplies (le partenaire de fait doit notamment donner des garanties de retour).